C"est un prêtre qui, malgré ses saintes attributions,  éprouve l' envie bien terre à terre de se soulager. Il se précipite dans le plus proche café et demande au barman :

" Où sont vos toilettes, s'il vous plaît ?

- Vous prenez cette porte, et c'est au bout du couloir.

- D'accord, merci !"

Se ravisant, le barman le rappelle:

" Attendez, mon père !

- Qu' y a-t-il ?

- J'ai oublié de vous dire que dans le couloir se trouve la

 

statue d'une femme nue dont le sexe est caché par une feuille de vigne . J'espère que cela ne vous gênera pas."

Le prêtre répond:

" Oh, vous savez, tant que les objets incitant au péché ne sont pas exposés à la vue, tout va bien . Et même s'ils l'étaient pas, je réussirais, je pense, à prendre sur moi !"

Il se dirige donc vers les toilettes et revient quelques minutes plus tard. À peine a-t-il ouvert la porte que tous les clients l'applaudissent en scandant :

"Bravo ! Il est des nôtres ! ... comme les autres !!!"

Le prêtre se tourne alors vers le barman:

" Je ne vois en quoi aller aux toilettes est un événement !"

Le barman explique:

" Ils veulent parler de la statue.

- Eh bien quoi, la statue ?

-Quand on soulève la feuille de vigne, la lumière du bar s’éteint !!!"