> > > > > Une par jour pour le moral 

Lundi :                                

 

Un homme a une très jolie concierge et il lui demande :

- Est-ce que je peux vous faire la cour ?
> > > > > > > > - Oui, bien sûr ... Je vais vous chercher le balai !

 

 

Mardi :

Toto est à l'école. La maîtresse lui demande de conjuguer le verbe marcher à tous les temps.
> > > > > > > > Il répond :

- Je marche sous la pluie. Je marche sous la grêle. Je marche au soleil. Je marche dans la neige.

 

 

Mercredi :

- Est-ce vrai papa qu'en Afrique un homme ne connaît pas sa femme avant d'être marié ?

Le père :

- C'est vrai dans tous les pays du monde mon garçon !  

 

 

Jeudi :

Une mère dit à son garçon :

- N'oublie pas que nous sommes sur terre pour travailler.
> > > > > > > > - Bon, alors moi, plus tard je serai marin !

 

 

Vendredi :

Le patient ouvre les paupières, reprenant tout doucement conscience après son opération,
> > > > > > > > et voyant une tête penchée au-dessus de lui, il bredouille :
> > > > > > > > - Alors docteur, l'opération s'est bien passée ?
> > > > > > > > - Ah... Je suis désolé mon fils. Je ne suis pas ton médecin, mais Saint Pierre !

 

 

Samedi :

Un noir se promène avec un petit chimpanzé.

Voulant entrer dans une boulangerie où tous les animaux sont interdits,
> > > > > > > > il demande à une jeune femme de passage si elle ne voudrait pas lui garder son petit singe pendant quelques minutes.
> > > > > > > > La jeune femme accepte volontiers et joue avec la petite bête.

Passe une vieille dame qui demande :
> > > > > > > > - D'où c'est que vous avez eu ça ?

La jeune femme répond :

- D'un noir !

Et la mémé de rétorquer :

- Et ils n'ont rien remarqué à l'échographie ?

 

 

Dimanche :

Un ivrogne bien imbibé monte dans un bus, s'installe et se met à crier :
> > > > > > > > - Tous les types qui sont derrière sont des pédés, ceux qui sont à côté des cocus et ceux qui sont devant sont des connards !

Le chauffeur, entendant ça, indigné, freine brusquement et tous les passagers sont déséquilibrés.

Il arrête le bus, attrape l'ivrogne par la chemise et lui demande d'un ton menaçant :
> > > > > > > > - Répète un peu, c’est qui les pédés, les cocus et les connards ?
> > > > > > > > L' ivrogne répond :

- Qu'est-ce que j'en sais moi, maintenant avec ton freinage à la con, tu les as tous mélangé !